Optimisation énergétique et thermique des bâtiments
efficacité énergétique et thermique des batiments efficacité énergétique et thermique des batiments Beibi
mail beibi interrogez-nous
Afficher l'animation

La simulation thermique dynamique a pour objectifs de fournir aux décideurs les éléments pertinents qui leur permettront de choisir les meilleures solutions techniques d’optimisation de l’efficacité énergétique du futur bâtiment.
L’étude intègre tous les éléments influant sur l’efficacité énergétique (données climatiques, contraintes de conception, consignes d’utilisation du bâtiment).

Situation où se trouve le donneur d’ordres pour la simulation thermique dynamique 
  • Le maître d’ouvrage cherche à concevoir des bâtiments ou des projets de rénovation avec coûts d’exploitation économiques, intégrant les plus hauts standards de confort et permettant de diminuer les temps de retour sur investissement.
  • Maître d’ouvrage qui veut avant d’investir dans les travaux du bâtiment une modélisation thermique réelle du projet et des variantes de conceptions chiffrées avec leur incidence sur le confort, le coût immédiat, les coûts de consommations.
  • Maître d’ouvrage qui souhaite optimiser le confort d’été et d’inter-saison en vérifiant la conception et le fonctionnement du bâtiment.
Objectifs de la simulation thermique dynamique
L’objectif final est de limiter les consommations et les coûts par une combinaison judicieuse des énergies en fonction des usages, un bon dimensionnement des installations et une gestion adaptée performante.
La Simulation Thermique Dynamique a pour objet d’analyser pour le bâtiment existant :
  • les conditions de confort thermique (été et hiver),
  • les consommations et dépenses énergétiques,
  • les opportunités d’améliorations techniques (passives et dynamiques) permettant d’optimiser l’efficacité énergétique,
  • l’optimisation des choix et systèmes constructifs,
  • la modélisation fine : connaissance de l’ensemble des phénomènes bioclimatiques d’un bâtiment,
  • la conception de bâtiments avec maîtrise confort et inconfort, n’intégrant pas de climatisation et permettant de réaliser des économies d’énergie,
  • la garantie des temps de retour sur investissement faible,
  • la modélisation du stockage de chaleur (inertie) et évaluation des gains solaires utiles.