Optimisation énergétique et thermique des bâtiments
efficacité énergétique et thermique des batiments efficacité énergétique et thermique des batiments Beibi
mail beibi interrogez-nous
Afficher l'animation

La réglementation thermique 2012
Le secteur du bâtiment est responsable de 40% de l’énergie consommée et de 20% des émissions de CO2. L’objectif défini par le Grenelle environnement est la réduction par 4 des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Dans ce contexte, depuis 2012, le secteur du bâiment bénéficie d’une nouvelle réglementation thermique. Celle-ci permettra d’économiser 35 millions de tonnes de CO2.

Domaine d’application
Les exigences de la RT 2012 sont basées sur le label BBC- Effinergie. 
La RT 2012 que le bureau d’études Beibi applique, concerne les bâtiments chauffés et refroidis à usage d’habitation, de bureau, d’enseignement et d’accueil à la petite enfance. 

Trois objectifs principaux
  • Consommation d’Energie Primaire inférieure à 50 kWh/m²an en moyenne
    La modulation se fera en fonction de la zone géographique, de l’altitude, de la surface du logement, des émissions de Gaz à Effet de Serre liés à l’énergie utilisée, et de la nécessité de climatiser.
    On peut soustraire jusqu’ à 12 kWhEP/m² an maximum de production d’électricité photovoltaïque de la consommation d’énergie primaire du logement.
  • Le besoin bioclimatique « B Biomax »
    Un nouvel indicateur devra être déposé en même temps que le permis de construire. Il s’agit du besoin bioclimatique, qui est un indicateur définissant les besoins en chauffage, refroidissement et éclairage du projet de construction.
    Il valorisera les projets bénéficiant d’une forte isolation, d’une conception bioclimatique (orientation du bâtiment, apport solaire et éclairage naturel, ventilation… ) ainsi que d’une enveloppe étanche à l’air.
  • La température intérieure de confort (la TIC)
    Afin de garantir le confort d’été, une température intérieure maximum à ne pas dépasser sera calculée.La méthode de calcul reste la même que celle de la RT 2005.
Des obligations
  • Intégration des énergies renouvelables
    Les projets devront intégrer des technologies permettant de générer des énergies renouvelables : solaire thermique, réseau de chaleur, production d’énergie renouvelable, ballon d’ECS thermodynamique, chaudière à micro cogénération.
  • Réalisation de bâtiments étanches à l’air
    Mêmes exigences de perméabilité à l’air que le label BBC- Effinergie soit 0,6 m3/h m² pour les maisons individuelles et 1 m3/h.m² pour les bâtiments collectifs.
    Obligation d’une mesure ou d’une démarche qualité de l’étanchéité à l’air.
  • Traitement des ponts thermiques
    Valorisation de l’isolation par l’extérieur
  • Accès à l’éclairage naturel et aux apports solaires
    Surface des baies vitrées supérieur à 1/6 de la surface habitable pour les bâtiments résidentiels.
  • Protection solaire
    Les locaux destinés au sommeil et en catégorie CE1, doivent être équipés de protections solaires mobiles.
  • Intégration des compteurs énergétiques séparés
    4 compteurs minimum pour : le chauffage, le refroidissement, l’eau chaude sanitaire et le réseau d’électricité.
  • Sensibilisation des occupants sur leurs consommations d’énergie du logement
    Compteurs énergétiques, régulation du chauffage et du refroidissement en fonction de l’occupation, domotique…
Le calendrier
Publication des textes réglementaires au JO, lancement des moteurs de calcul Th BCE 2012.
  • RT 2012 applicable aux bâtiments à usage de bureaux, d’enseignement, d’accueil de la petitenfance et d’habitation construits en zone ANRU. (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine).
  • RT 2012 applicable aux bâtiments à usage d’habitation.